Acné Hormonale

 

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien. Je suis heureuse de vous retrouvez aujourd’hui avec un article sur l’acné hormonale. Comme vous le savez certainement, j’ai arrêté ma contraception après plus de 7 ans de bons et loyaux services.

Je vous en parle plus précisément dans cet article et dans celui-ci. J’avais envie de parler un peu plus de ce qu’à engendrer l’arrêt de la contraception: l’acné hormonale. Honnêtement, je n’ai pas été plus étonnée que cela car j’avais eu de l’acné étant adolescente. Donc forcément quand j’ai vu cela arriver, ça ne m’a pas étonnée plus que cela. SAUF QUE je ne m’attendais pas à ce que cela soit aussi dense. Cela fait maintenant 2 mois complet que je suis une routine beauté très précise pour que cela aille mieux et 2 mois que je prends des photos de ma peau toutes les semaines pour voir comment cela évolue. Parce que même si en me regardant dans le miroir, je vois si cela va mieux ou non, rien de plus parlant que de voir vraiment l’évolution. Et mon dieu. Malheureusement les photos ne rendent pas justice et bien évidemment, il y a de l’évolution en fonction de mon cycle. 

Commençons par le visage: Comme vous pouvez le voir, cela change vraiment en fonction de mon cycle mais depuis début Mai, j’ai l’impression que cela empire. Du moins sur les photos, on voit vraiment le changement. Alors que physiquement, quand je me regarde dans le miroir, je trouve que cela change. Par exemple depuis mi Juin (les dernières photos), les boutons deviennent des cicatrices. Un des plus gros changements. 

Visage côté droit :

Visage côté gauche:

Dans le dos, je trouve que cela a vraiment changé : il y en avait beaucoup au tout début et cela s’estompe vraiment bien. Il ne reste que des cicatrices depuis plus d’un mois. C’est ici que je note le plus gros changement!

Dos:

Le buste: Pour le coup, on voit vraiment la différence. Au début, il y en avait un peu mais on voit bien qu’au fur et à mesure, cela diffère. Non seulement parce cela change vraiment en fonction de mon cycle mais aussi, que les « traitements » externes fonctionnent bien. 

Buste:

Evidemment, même si je suis un « traitement » externe, cela ne fait pas tout. Une grosse partie doit se faire de l’intérieur et je l’ai enfin compris. Je fais tout pour que mon corps se sente le mieux possible et que tout rentre dans l’ordre. 

J’espère que cet article vous plaira, Bises, Joséphine