Mes pires expériences lors d’un date!

La Saint Valentin approche à grand pas et chacun à sa façon de voir les choses. Soit vous faites partie de la team qui aime cette fête soit vous trouvez que c’est un prétexte commercial car il n’y a pas de jour précis pour dire je t’aime aux gens qu’on adore. Sachez que je suis plutôt de la seconde team. Mais bref.

Aujourd’hui je me suis dit que ce serait drôle d’aller à l’encontre de cette fête en vous racontant quelques anecdotes lors de mes dates.

Pour faire un rapide Pas en arrière, je suis célibataire depuis 3 ans et demi après une histoire longue d’un an et demi. J’ai fait pas mal de rencontres qui sont assez drôle et que je voudrais vous raconter. Je ne juge personne et vous parle seulement de mon point de vue 😉.

Le rendez vous dans la voiture

Je vous explique le topo. J’avais rencontré ce garçon sur un site, il n’habitais pas forcément à côté et moi je vivais chez mes parents. Il pleuvait ce jour-là alors le mec m’a tout simplement proposé de passer le temps du rendez-vous dans sa voiture.

Une expérience que je n’ai pas du tout apprécié car je suis très réservée et pour moi c’est No Way durant le premier rendez-vous. Je suis ressortie de ce rendez vous, parce que oui, j’ai quand même tenu au moins une heure, en me disant que plus jamais on ne me ferais le coup !

Le « bonne soirée »

Une de mes expériences les plus drôles et l’anecdote qui me fait beaucoup rire aujourd’hui. Mais je vous assure que sur le coup je n’ai absolument pas ri.

Tout comme le premier, j’avais rencontré ce mec sur un site. Nous avions peu parlé et il m’avait proposé un rendez-vous très rapidement. Nous nous sommes donc retrouvé pour aller boire un verre dans un bar et tout se passait bien. Bon j’avais bien compris que le mec n’était Pas intéressé et d’ailleurs moi non plus. Mais au bout d’une heure précise (cela faisait un petit moment que le mec regardait son téléphone de temps en temps), il s’est tout simplement levé de sa chaise en me souhaitant une bonne soirée et est parti. Oui, comme ça.

Je me suis donc retrouvé seule face à mon verre en le regardant s’éloigner et surtout en évitant tous les regards des gens du bar qui se disait « la pauvre, elle vient de se prendre un râteau dans un bar ».

J’ai décidé de rester assise quelques minutes en finissant tranquillement mon verre puis me suis levée comme si tout était normal.

Je suis assez fière de ma réaction car ce mec ne méritait aucunement que j’ai une autre réaction. Tant pis pour lui.

Le mec qui ne fait que de parler de lui

Avouez, on en a tous connu un. C’est bête car franchement ça avait super bien commencé avec lui. Il était sympa, assez mignon et intéressant. On avait donc décidé de se revoir lors d’un deuxième rendez-vous. Bon, il avait décrété que je devais le retrouver à chaque fois. Je me tapais donc 20 minutes de marches allers

Oui mais non. Bon déjà il plante le rendez-vous sans prévenir donc je l’avais assez mauvaise. Il me repropose un rendez vous et je prévois pas mal de choses. Mais non, monsieur a la flemme. Ça commence bien ! Nous nous dirigeons vers un bar et une fois assis il commence à me raconter ses problèmes avec son pote et ceux avec sa sœur. Bon un peu, pourquoi pas. Mais non, il passe tout le temps du rendez vous à parler de cela.

Quand on se lève pour partir du bar et que je me dis que le supplice est terminé, il se dirige vers un autre bar. Bon j’en ai profité pour aller aux toilettes mais après nous sommes partis.

Autant vous dire que même si les 5 dernières minutes étaient sympas, c’était mort de chez mort.

Le « Je sais que c’est toi »

Lors de ce rendez-vous, j’étais vraiment jeune. Il me semble que j’avais environ 16/17 ans. J’étais déjà sur des sites de rencontres et j’avais rencontré ce garçon sur un site. Nous nous entendions vraiment bien alors j’avais accepté un rendez-vous. J’avais demandé à un ami de m’accompagner juste avant histoire de me rassurer et surtout d’être là si le mec n’était pas comme il le disait. 

Finalement le rendez-vous en lui-même s’était très bien passé mais je savais que je ne souhaitais pas aller plus loin avec lui. Il m’avait raccompagné à mon arrêt de bus et c’est une fois devant le bus qu’il m’a pris dans ses bras en disant « Je suis content de t’avoir enfin rencontré, je sais que c’est toi la femme de ma vie ». J’ai pris tellement peur que j’ai écourté ce moment et suis rentrée en vitesse dans le bus. Je ne l’ai plus jamais revu. Non mais sérieusement, qui dit ça lors d’un premier rencard à une fille de 17 ans?! 

Voilà les amis, je vous ai raconté quatre de mes rendez-vous les plus foireux. Je pense que j’aurais pu aller encore plus loin mais on gardera ça pour une prochaine fois. Evidemment, je ne vous ai pas parlé de mes rendez-vous cool, parce que quand ça se passe bien c’est quand même beaucoup moins drôle et anecdotique, non?! 

En tout cas, j’espère que cet article vous aura plu! Je vous fait pleins de bisous, Joséphine!

4 Comments

Comments are closed