Paradoxe

Il est difficile de poser en lingerie, de poster des photos en dévoilant autant son corps. Le sentiment de se « mettre à nu » est tellement plus présent lors de ces shootings, comme si on se dévoilait entièrement. C’est drôle d’ailleurs d’utiliser le terme « se mettre à nu » quand on parle de se révéler. Oui on se sent sans protection comme lorsque nous sommes déshabillés.

Qu’est ce qu’il est fort mon corps. Qu’est ce qu’il est intelligent mon corps. Qu’est ce qu’il est incroyable mon corps.

« Le corps, le reflet de l’âme ».

« Tu arrives encore à te regarder dans le miroir ?! » Voilà une phrase qui ressort quand l’autre a fait une erreur. Oui, le physique est le reflet de l’âme.

C’est en regardant le miroir, en regardant les photos que je me suis fait cette réflexion: et si notre corps était le reflet de notre âme.

Chacun d’entre nous nous sommes déjà dit que nous n’aimions pas notre corps, non ? Et pourtant, qui s’est déjà demandé si il aimait son âme ?!

Aujourd’hui, nous sommes sans cesse confronté à des images de « corps parfaits ». Selon qui ? Selon la société qui veut nous faire croire qu’il existe une normalité physique que tout un chacun doit atteindre. Mais, a-t-elle déjà mentionné une seule fois, une normalité psychologique à atteindre ? A-t-elle déjà demandé à tout un chacun d’être comme ci ou comme ça psychologiquement. Non. Bien sûr, il y a, là aussi des normes. Il « faut » être gentil, bienveillant, attentionné, à l’écoute, sociable, empathique, honnête, altruiste, loyal, curieux, dynamique, sérieux, autonome, indépendant, travailleur…

La plupart d’entre nous ont beaucoup de ces qualités et pourtant ce n’est pas ce que l’on regarde quand on les découvrent. Ce n’est pas ce sur quoi on s’attarde dans les magazines.

Et si, pour une fois, quand on se regarde dans le miroir, quand on regarde ces gens, on arrêtait de se comparer et on se posait la question de ce que renvoi notre image. Quelle image ai-je envie de donner à mon corps? Qu’est ce que je veux que les autres pensent en me voyant? Ai-je envie que l’on dise que je suis « belle » ou « moche »?

Non. Je veux que quand on me regarde on se dise que j’ai l’air de quelqu’un de bien. Je veux que mon image physique soit le reflet de mon âme. Je veux, en me regardant dans le miroir, me trouver belle car je me trouve être une belle personne psychologiquement.

Notre corps, notre premier protecteur.

J’ai compris cela il y a peu. Mon corps sait ce qui est bon ou mauvais pour moi. Mais surtout il est seulement le reflet de mon âme et de mon esprit. Il est fort, mon corps. Il m’envoie des signaux pour me prévenir, pour me dire « attention, danger ». Bien souvent, je ne les comprends que bien plus tard. Récemment il m’en a envoyé un, pourtant très clair mais je n’ai pas compris tout de suite. C’est quand je l’ai questionné que j’ai compris, il me met en garde. Mon esprit se protège en protégeant mon corps.

Ensemble via POMMPOIRE, Jean H&M, Chemises ONLY et H&M.

Pleins de bisous, Joséphine, Photos: Solène

4 Comments

Comments are closed