Rue

IMGP35462
Au moment même où je vous écris je suis vraiment fatiguée. C’est une semaine plus que chargée au niveau étude. En plus des nombreux dossiers à rendre, nous avons presque tous les jours des oraux à passer, autant vous dire que je suis plutôt impatiente que la semaine se termine.

Voilà le genre de tenue que j’aurais tout aussi bien pu nommer « Les habits de ma soeur » car, oui, rien est à moi. Comment ça se fais? Eh bien je suis rentrée un weekend où elle était absente et en est profiter pour lui piquer des fringues et son manteau, et son sac, et ses chaussures, et son appareil photo… Bref, pour tout lui piquer, quoi. 

Et puis je me dis, après tout qu’est ce que ça peut faire? Ca me ressemble, j’ai toujours beaucoup emprunter de fringues à ma soeur et à ma mère et je me suis retrouvée plusieurs fois dans des tenues qui appartenait entièrement à ma soeur ou à ma mère, donc même si ce ne sont pas mes habits cela reste une tenue qui me ressemble. 
J’avoue, ça me manque. Ne plus pouvoir lui emprunter tout ce que je veux, lui faire mes yeux doux ou elle me faire ses yeux doux pour emprunter telle ou telle pièce, se retrouver habiller presque entièrement en elle et elle en moi, s’échanger nos fringues, bref un peu notre entente. Evidemment ce n’est pas envolé, je sais bien qu’elle m’emprunte des fringues car quand je rentre, le weekend, je retrouve des fringues propres sur mon lit ou dans sa chambre. Ou encore quand on se voit sur skype, elle fait le regard qui veux dire « Je t’ai pris ça, mais tu m’en veux pas, hein?! »

Je porte un manteau et un pull Vintage, un pantalon Stradivarius, un sac H&M et des chaussures Asos. 



IMGP35422
IMGP35472
IMGP35482
IMGP35452 

Milles bises, 
Joséphine
Crédit photo: Joséphine M